Motivation

L’aspiration au droit universel d’obtenir une éducation gratuite doit naturellement être valable pour les hommes qui veulent vivre en Allemagne ou qui n’ont eu d’autre possibilité que de venir ici. Il est inenvisageable que l’on attende d’un côté l’adaptation de demandeurs/ demandeuses d’asile qui ont dû se débattre avec des barrières administratives de toutes sortes ainsi qu’avec un racisme institutionnel et quotidien, alors que de l’autre côté aucune condition n’a été crée pour les faire sortir de l’isolement, se développer de leur propre chef, se former, se faire vraiment comprendre au quotidien, acquérir un métier ou pour exercer celui pour lequel ils sont déjà formés. Cet état montre que les réfugiés en Allemagne ne sont pas en principe désirés, alors que en parallèle on attende d’eux qu’ils fassent comme s’ils étaient désirés. Si « Intégration » ne doit plus signifier ni l’auto exploitation au service d’une société ni l’adaptation à une culture qui montrent ainsi leur refus envers les « étrangers », nous refusons ce terme et considérons cette exclusion comme une raison de base et une motivation pour notre travail.

Nous offrons un encouragement linguistique non seulement dans le but de l’intégration, mais aussi afin de concrétiser une condition parmi celles requises pour que différents individus avec différents parcours de vie et se trouvant dans différentes situations de vie puissent subvenir à leur besoin et imposer leurs intérêts – en parlant haut et fort. L’encouragement à l’apprentissage de la langue allemande ne signifie pas pour nous l’éducation à un mode de vie allemand, mais la raison de fond pour une vie autodéterminée dans notre pays, dans laquelle les origines et les buts personnels ne sont pas abandonnés pour autant.

Nous avons à cœur d’agir indépendamment des institutions étatiques, commerciales et religieuses. Ce n’est pas notre projet de combler les lacunes de l’Etat au sens ou il l’entend, nous ne voulons pas être considérés comme faisant partie des institutions dont nous critiquons l’existence et nous ne voulons pas être mis à contribution d’une politique d’asile avec laquelle nous ne sommes pas d’accord.

Portrait de Xen.on TV

Histoire de l’initiative

Notre Association Multitude e.V (association déclarée) trouve ses origines dans une « Initiative pour les Cours d’allemands » qui a été créée en 2001 par quelques étudiants de l’Université Libre de Berlin et qui donnaient régulièrement des cours d’allemand dans le centre d’accueil de Spandau.

Depuis ce temps, nous proposons assez régulièrement dans ce centre d’accueil des cours d’allemand du soir avec une grande variation parmi les professeurs et les élèves,. Entretemps, nous avons étendu notre offre de cours à plusieurs autres centres berlinois.

En 2011 nous avons fondé l’association Multitude e.V (association déclarée) afin de construire un cadre pour de nouveaux projets et de nouvelles activités. Avec le temps, nous sommes devenus un large groupe de bénévoles différents qui veulent transmettre un début d’apprentissage de la langue allemande à ceux qui ont fuit leur pays pour différentes raisons, passer du temps ensemble et dialoguer mutuellement.